jeudi, août 24, 2017
Paris Esport – Meilleurs Sites de Paris eSportifs en Ligne

Parier sur les World Championship – League of legends

worlds-lol

Parier sur les World Championship :

Il est encore trop tôt pour que les sites de paris comme 1XBET ou MrXbet proposent des paris sur cette compétition qui se déroulera en fin d’année mais en se fiant à l’importance de cette compétition et de l’édition précédente on peut sans conteste avancer que le plus de types de paris possibles auront lieu pour couvrir l’évènement qui risque de battre des records. On pourra parier sur des classiques comme la victoire ou la défaite d’une équipe mais à coup sûr sur des paris plus spécifiques comme le score exact, la durée de la partie ou encore sur quelle équipe tuera en premier.

Le déroulement du tournoi :

Tout comme les MSI, les World Championship ont eux aussi eu le droit à des changements. En 2016, il y avait un total de 16 équipes pour ce tournoi. Pour cette édition on passe à 24 équipes mais 12 d’entre elles vont s’affronter dans un Play-in pour avoir une phase de groupes à 16 équipes.

Pour les 12 places directement qualificatives on retrouve 3 places réservées à la Corée(LCK) grâce à ses excellents résultats. La Chine(LPL), l’Europe(LCS EU), l’Amérique du Nord(LCS NA) et Taiwan(LMS) se voient octroyer 2 places directes pour les phases de groupes. La dernière place réservée directement se jouera entre les équipes secondaires (BR,CIS,JPN,LAN,LAS,OCE,SEA et TUR) en fonction de leur résultats aux MSI.

Il reste donc 4 places à se départager lors de ses fameux Play In entre BR,CIS,JPN,LAN,LAS,OCE,SEA et TUR et une troisième équipes issue des LPL,LCS EU et NA et des LMS. Les Play In se dérouleront en 2 Rounds.

Une fois que l’on a les 4 groupes de 4, la phase de poules commencera avec des matchs aller-retour. Puis les deux meilleures équipes de chaque groupe se qualifieront pour les phases finales en BO5 qui commenceront en quart de finale.

La finale de 2016 :

La finale de 2016 avait vu s’affronter les grands favoris aussi bien pour 2016 que pour 2017, les SK Telecom contre les Samsung Galaxy. Deux équipes coréennes ce qui prouvent leur domination à l’échelle mondiale.

La partie débute sur de bonne base avec notamment un membre des Samsung Galaxy qui survit à 2 points de vie près mais quelques secondes plus tard les SKT ouvriront tout de même la partie avec le premier sang. Les SK Telecom arrachent la première partie en 54 minutes en perdant pourtant 12 à 9 au frags. La deuxième partie est à sens unique pour les SK Telecom qui déroule en 30 minutes et 18 frags à 3 et mènent donc 2-0 dans cette finale. Le troisième match semble répéter le même schéma puisque SKT mène au frags 7-0. Mais les SKT se font surprendre alors qu’ils entamaient le Baron Nashor et perdent le teamfight laissant le Baron Nashor pour les Samsung Galaxy. Cette erreur des SKT leur coute très cher mais ils pensent revenir en réussissant cette fois-ci à tuer le Baron Nashor mais là encore le timing pour le faire n’était pas le bon puisque les Samsung Galaxy arrivent et tuent trois des SKT.

Puis ça sera au tour des Samsung Galaxy de tenter un Baron Nashor très risqué. La partie s’équilibre et commence à durer. Aucun des deux camps ne veut lâcher l’affaire puisque les Galaxy jouent leur survie dans cette finale et forcement les SKT jouent la victoire finale. La partie se stabilise autour du dragon infernal, les deux équipes savent qu’un affrontement raté signerait la fin de la partie et personne n’osent véritablement lancer un teamfight. Les Samsung Galaxy changent de stratégie et se dirigent une fois de plus vers le Baron Nashor. Les SKT se divisent en deux pour tuer le dragon ancestral tout en contestant le Baron. Mais là l’impensable se produit, un joueur des Galaxy arrive au dernier moment pour voler aux SKT le dragon ancestral. Juste après ça les deux équipes se replient. À la 69ème minute les Samsung Galaxy réussissent à s’emparer du Baron Nashor en deux tentatives. Et finalement au bout de 71 minutes et 20 secondes de jeu les Samsung Galaxy gagnent cette partie pour revenir à 2-1. Il s’agit de la deuxième plus longue partie jamais vue pour 14 secondes lors d’affrontements officiels. Juste incroyable ! La quatrième partie est assez serrée mais dans le final les Samsung Galaxy se détachent et reviennent à 2 partout. La finale de ces World Championship se décidera lors d’un ultime match, le match numéro 5. La dernière partie se joue sur un Baron Nashor à la 44ème minute pour les SK Telecom.

Les SK Telecom sont champions du monde 2016 et ils remettent leur titre en jeu cette année le 4 novembre au Beijing National Stadium en Chine. Ils sont évidemment les favoris à leur propre succession.

worlds-final

Paris Esport ouvre bientôt ses portes !

Inscrivez-vous à notre newsletters. Nous vous garantissons qu'il n'y aura pas de spam ! Soyez les premiers informés lors de l'ouverture des Paris eSports des plus grandes teams de PGM.
Votre email
Prénom
Votre email ne sera jamais partagé !