lundi, octobre 16, 2017
Paris Esport – Meilleurs Sites de Paris eSportifs en Ligne

Parier sur les Major Championship Dota 2

dota-maj

Parier sur les Major Championship Dota 2 :

L’essor de l’eSport est inéluctable, il est en train de devenir un nouveau marché pour bien des secteurs. Tout comme le sport on parle ici de compétitions et cela attire le regard des sites de paris. Pour le moment l’ARJEL ne l’autorise pas mais des sites comme 1XBET et MrXbet tirent leur épingle du jeu et proposent aux joueurs français de parier sur la victoire de leurs équipes. Il est aussi possible de parier sur des paris plus spécifiques de temps à autre comme un nombre de frags pair ou impair, la première équipe qui arrive à 5 frags ou encore le score exact à la fin de la partie.

Le déroulement des Major Championship :

Pour la saison 2016-2017 en plus du tournoi The International, on retrouve deux autres tournois que l’on va détailler ( au nombre de trois sur les années précédentes ).

Le Boston Major 2016 :

Il s’agissait du premier grand tournoi de la saison. Comme son nom l’indique il s’est déroulé à Boston au Wang Theater du 3 au 10 décembre. Au total, ce tournoi regroupe 16 équipes qui vont s’affronter en BO3 lors d’une phase de groupes particulière.

Après cette phase de groupes on est passé directement aux huitièmes de finale avec le système ou le premier d’un groupe affronte le dernier d’un autre.

bos-ar

Pour la Grande Finale on retrouve OG qui est opposé à Ad Finem. Le premier match part sur des bases identiques pour les deux équipes et les Ad Finem prennent même légèrement l’avantage 9 frags à 6 mais à partir de ce moment OG remporte tout simplement la plupart des teamfights et réalise un grand nombre de frags sans en laisser un seul à Ad Finem qui s’incline 32-9 en 43 minutes. La seconde partie est à sens unique pour OG qui la remporte en 35 minutes 28 à 4. OG mène 2-0 dans cette finale. La troisième partie ressemble à la dernière de cette finale puisque OG prend un avantage non-négligeable et accule AF derrière leurs défenses mais à jouer trop agressif ils se font surprendre et il relance AF dans la partie. Mais les OG persistent et tentent encore une fois de mettre fin à la partie mais ils se font repousser une nouvelle fois. C’est au tour des Ad Finem de venir acculer les OG dans leur base. Ils détruiront la plupart des tours sans pouvoir finir la partie non plus. Les OG tentent une autre attaque mais se font encore une fois repousser et ils doivent revenir en urgence défendre leur Nexus qui se fait attaquer par les supersbires. OG se défend corps et âme contre les vagues incessantes de supersbires et parviennent même à repousser une attaque des Ad Finem en sauvant leur Nexus à 5% de ses points de vie mais un des joueurs de Ad Finem passe invisible et saute détruire les derniers points de vie du Nexus pour remporter cette incroyable partie qui aura duré plus de 79 minutes pour un score final pourtant à l’avantage d’OG 59 à 55 mais c’est bien Ad Finem qui gagne et qui réduit le score à 2-1. Voilà quel genre de partie il faut réussir pour venir à bout des OG. Il s’agit d’une des plus belles parties de l’année à n’en pas douter. Mais OG ne leur laissera pas d’autres occasions de revenir et remporte facilement la quatrième partie en 38 minutes 35 frags à 12. OG s’impose finalement 3-1 et remporte le Boston Major.

Le Kiev Major 2017 :

Il s’agissait du second et dernier tournoi des Majors avant The International. Là aussi comme son nom l’indique il s’est déroulé à Kiev au National Palace of Arts du 24 au 30 Avril 2017. Il regroupe encore 16 équipes qui vont s’affronter lors d’une phase de groupes particulière.

Après cette phase de groupes on est passé directement aux huitièmes de finale également et avec le même système qu’au Major de Boston.

ki-ar

Pour la Grande Finale, OG est une nouvelle fois présent mais ils s’opposeront cette fois-ci à Virtus.pro. Première partie très serrée mais Virtus.pro prend petit à petit l’avantage en ayant jusqu’à 7 frags d’avance ( 16 à 23 ) à la 40ème minute. Mais dans un final explosif, OG revient après un très bon teamfight et remporte cette première manche. Pour cette seconde partie, on retrouve exactement le même scénario mais cette fois-ci à la fin c’est Virtus.pro qui gagne et qui égalisent à 1 partout. Virtus.pro surfe sur cette dynamique pour s’imposer facilement 33 à 14 et mener 2-1 dans la série. Mais OG égalise à son tour 2-2 dans une partie assez courte de 33 minutes pour s’offrir le droit de disputer un dernier match et pourquoi pas de remporter son deuxième major d’affilé. Le dernier match démarre totalement à l’avantage de Virtus.pro qui au bout de 28 minutes mène paisiblement 18 frags à 3 et semble se diriger tout droit vers le titre mais les OG reviennent de nulle part, c’est presque un miracle puisqu’ils vont l’emporter avec un déficit de 8 frags, 20 à 28 en 59 minutes et arracher cette victoire qui leur offre le Major de Kiev. Virtus.pro avait les cartes en main pour gagner ce tournoi mais ils finissent par s’incliner. Tout simplement incroyable !