vendredi, décembre 15, 2017
Paris Esport – Meilleurs Sites de Paris eSportifs en Ligne

Parier sur les LPL

lpl-lol

Parier sur les LPL 2017 :

Les paris sur l’eSport se développent de plus en plus tout comme l’eSport lui-même. Les tournois sont suivis par de plus en plus de personnes et les sites de paris comme 1XBET ou ExBetEu y ont vu un potentiel nouveau marché. Pour le moment la plupart des paris se limitent à la victoire d’une équipe ou de l’autre même si des paris plus spécifiques font leurs apparitions comme le score exact d’une partie, parier sur un nombre de frags pair ou impair.

Le déroulement du tournoi/championnat :

La LPL pour Lol Pro League est le tournoi qui réunit les meilleures équipes de Chine dont la communauté de joueur sur League of Legends est très importante. Cela leur a logiquement permis d’avoir leur propre ligue.

Les phases de poules :

Pour le moment seul le Spring split a eu lieu en 2017. On retrouve la même configuration que pour les LCS EU, c’est-à-dire 2 groupes mais de 6 équipes, toutes chinoises bien évidemment. Tous les matchs se sont joués en BO3. Chaque équipe du même groupe s’affronte lors de match aller-retour et iront affronter 1 fois les équipes de l’autre groupe.

Groupe AGroupe B
Royal Never Give Up : 12V 4DWorld Elite : 12V 4D
OMG : 9V 7DEdward Gaming : 12V 4D
Invictus Gaming : 8V 8DQiao Gu Reapers : 9V 7D
I May : 8V 8DNewBee : 6V 10D
Snake Esports : 7V 9DVici Gaming : 5V 11D
LGD-Gaming : 4V 12DGame Talents : 4V 12D

Les phases finales :

Les premiers de chaque groupe sont directement qualifiés pour les demi-finales, les deuxièmes pour les quarts alors que les troisièmes et quatrièmes s’affrontent en huitièmes de finale.

Commençons par les huitièmes de finale, le premier match opposait les 3eme du groupe A Invictus Gaming contre les 4èmes du groupe B les NewBee. Lors de la phase de poule les IG l’avaient emporté 2-0. Les NewBee ont su prendre leur revanche au meilleur moment en les éliminant sur le score de 3-1. L’autre match opposait les I May ( 4ème du groupe A ) et les Qiao Gu Reapers ( 3ème du groupe B ). Les I May s’imposent 3-2 tout comme ils s’étaient imposé 2-1 en poule.

Les quarts débutent pour les NewBee mais Edward Gaming ne leur laisse aucune chance et les écrase 3-0. Le second match des quarts voit encore une fois les I May aller chercher le match décisif contre les OMG mais cette fois-ci ils s’y inclineront donc 3-2. Pourtant lors de la première partie I May se dirigeait vers une défaite en perdant les premiers teamfights mais alors que les OMG s’attaquaient au Baron Nashor, les I May sont venus le contester, ont réussi un ace et sont venus tuer le Baron à la place des OMG. Ce retournement de situation a permis à I May de remporter la première partie contre le cours du jeu. La deuxième partie est à sens unique avec 16 frags à 3 pour I May. Cela leur permet de mener 2-0 dans leur série et de créer une première surprise dans ce tournoi. La troisième partie débute à l’avantage des I May. Mais au final ils se font avoir bêtement par la même stratégie qu’ils ont utilisée lors de la première partie. En effet, ils se lancent dans l’affrontement contre le Baron Nashor, OMG vient le contester et réalise un Ace ce qui les relance complètement dans la partie et leur permet de réduire le score à 2-1. Pratiquement le même scénario pour cette quatrième partie, I May domine mais commet des erreurs lors de moments cruciaux et remet les OMG dans la course, 2-2. Les OMG dominent la dernière partie et finiront par l’emporter après une folle remontée 3 à 2. C’est dommage pour les I May qui passent à côté d’un exploit pour pas grand-chose.

Pour cette demi-finale on retrouve les OMG qui ont frôlé la correctionnel au tour précédent face à I May. World Elite remporte rapidement la première partie 18 à 5. Pareil pour la seconde, 2 à 0 pour WE. La troisième partie est sûrement la plus serrée et la plus extraordinaire du tournoi. Les OMG rentrent mieux dans la partie, ils mènent 13 frags à 3 au bout de 29 minutes. Ils font tomber les deux dernières tours avant le Nexus. Mais ils n’arriveront qu’à l’amocher très légèrement. Ils se font tuer à quelques secondes, quelques dégâts de la victoire car WE réapparaît et les repousse. Incroyable retournement. La partie se stabilise à nouveau vu que les WE sont allés chercher le buff du Baron Nashor pour se défendre contre les supersbires et que les OMG sont morts. Les OMG n’abdiquent pas et reviennent à la charge forçant les WE à rester bloqué près du Nexus. Les WE forcent le teamfight et le remporte en tuant 3 des membres de OMG. World Elite se dirige vers le Baron Nashor et tue un OMG qui a tenté de la contester. Les WE reprennent l’avantage dans la partie en détruisant toutes les tourelles sur leur passage. Ils remportent un autre teamfight et se dirige vers un 3-0. Les deux dernières tours d’OMG tombent mais les voilà qui réapparaissent au compte-goutte et parviennent à défendre le Nexus qui sera là aussi que très peu amoché. La contre-attaque permettra finalement à OMG de remporter cette incroyable partie et de revenir à 2-1. Tout ça pour rien puisque WE remportera la série 3-1 après une dernière partie maîtrisée.

Pour l’autre demi-finale, Royal Never Give Up s’imposera 3-1 face à Edward Gaming.

Nous voilà arrivés à la grande finale entre les deux premiers de chaque groupe. En phase de poule WE s’était imposé 2-1 face à Royal Never Give Up. Au final, pas de grand suspense puisque World Elite s’impose 3 à 0. Même si lors de la seconde partie WE a dû remonter un handicap de 6 kills lorsque qu’ils perdaient 7 à 1. Et la même chose dans la dernière partie où ils avaient un handicap de 8 kills ( 7 à 15 ). La fin de partie a sombré dans la folie lorsque le Nexus de WE se retrouve sans défense, ils passent à quelques secondes de la défaite avant de tout remonter pour s’imposer dans une partie qui aura duré plus d’une heure.

Les World Elite remportent ce Spring Split ainsi que son invitation pour les MSI. Au total, le cashprize aura atteint plus de 400 000€.

lpl-final