jeudi, octobre 19, 2017
Paris Esport – Meilleurs Sites de Paris eSportifs en Ligne

Portrait : Larry Lurr

larry-lurr-holland-portrait

312 : c’est le nombre de jours qui se sont écoulés depuis que Larry « Larry Lurr » Holland n’a pas remporté une compétition esport majeure.

Bien qu’en général il se soit classé parmi les 8 meilleurs joueurs lors des dernières grosses compétitions, le joueur Super Smash Bros sur Wii U reste absent des podiums depuis sa victoire au 2GGT : Mexico Saga en juin dernier. Mais attention : ça ne veut pas dire qu’il ne peut plus rien gagner pour autant !

Qui est Larry Lurr ?

holland-larry-lurrHolland est un étudiant de 27 ans de l’université de Northridge en Californie, et il est accessoirement considéré comme un grand parmi les grands par ses paires depuis pas mal de temps. Déjà connu pour sa participation à « Does Everyone Hate Falco ? » ou en français « Tout le monde hait-il Falco ? » ou encore « DEHF » pour ceux qui aiment les abréviations, Holland s’est d’abord fait un nom en solo en tant que compétiteur en double sur Super Smash Bros Melee et Super Smash Bros Brawl et ce depuis 2008.

À la différence de beaucoup de pro gamers, Larry a décidé de faire le yoyo entre ses études et sa carrière professionnelle eSportive, qui a récemment progressé. En effet il a dernièrement signé avec les Miami Heats, les copropriétaires de l’équipe eSport Misfits.

Un ancien dans le paysage eSport

Cela fait déjà sept ans que Larry a gagné sa première compétition majeure en eSport, c’était en 2010 à l’Apex sur Super Smash Bros Brawl mais son ambition reste intacte. Il est animé par une plus grande envie : continuer à grimper au sein du classement de sa discipline, pour l’instant il en occupe la 5ème place, gagner un autre important tournoi est pour lui plus que nécessaire.

La scène Super eSport Smash Bros en évolution constante

Pour en arriver là, il va devoir surmonter par un paysage bien plus compétitif qu’il a dû affronter quand il a débarqué en eSport il y a dix ans de cela. Déjà à cause de tournoi comme le 2GG Championship : Civil War de Santa Ana en Californie, tournoi durant lequel il a officié en tant qu’organisateur et durant lequel des joueurs venant du monde entier ont pu participer, notamment venu du Japon, ce qui n’existait pas à ses débuts.

larry-lurr-portrait

Durant le tournoi Civil War des joueurs comme « », « Kirihara » ou encore « Locus » se sont placés dans le top 8 d’une compétition de grosse envergure pour la première fois de leur carrière. À ce sujet il déclarait d’ailleurs que bien que ce soit sain pour la compétition, ce genre de situation est due à des incohérences qui découlent du manque de savoir autour des différents personnages et leurs caractéristiques.

Toutefois il y a des chances pour que les choses changent afin que les tops joueurs deviennent plus réguliers. Le jeu n’a pas été mis à jour depuis mai dernier et de ce fait l’équilibre entre les différents joueurs reste assez constant.

Larry Lurr : des objectifs bien précis

Afin de surmonter l’arrivée de joueurs venus des quatre coins du monde et gagner les quelques tournois à venir durant l’été, Larry devra commencer par lutter contre ses propres démons. Et ce qu’il pense être son point le plus important à travailler : sa force mentale, qui lui fait, selon lui, parfois défaut lors de grandes compétitions.

On lui souhaite bonne chance et on le suivra lors des prochains tournois Super Smash Bros Melee et SS Brawl. En attendant on vous invite à regarder une vidéo de son match contre Wadi au 2GGC : Civil War.

Like this Article? Share it!

About The Author

Leave A Response