mercredi, novembre 14, 2018
Paris Esport – Meilleurs Sites de Paris eSportifs en Ligne

League of Legends : interview avec Kikis de la Team Vitality

Triste nouvelle pour les fans de la Team Vitality, leur équipe favorite vient malheureusement d’être éliminée des Mondiaux 2018 avec les honneurs. Malgré leurs performances exceptionnelles, ils n’ont malheureusement pas réussi à avoir le dessus face à l’équipe Cloud9 et les Chinois de RNG, qui se sont toutes les deux qualifiées.

Après la clôture du groupe B, l’équipe Riftherald a eu l’occasion d’interviewer Mateusz « Kikis » Szkudlarek, le joueur de Team Vitality. Il est toutefois important de noter que les questions qui ont été posées ne concernent pas les Mondiaux, elles sont essentiellement d’ordre personnel.

Kikis, de son vrai nom Mateusz Szkudlarek, est un joueur professionnel League of Legends Polonais. Il y est né le 16 mars 1996. Cette interview est pour nous l’occasion de le connaitre un peu plus.

La saison préférée du joueur ?

Kikis : En fait, il n’y a pas de saison précise. Je n’aime pas quand il fait trop froid. Et je déteste aussi quand il fait trop chaud. J’aime sortir de la maison avec un t-shirt ou un sweat à capuche lorsqu’il y a du vent et du soleil.

Ton dessin animé préféré (anime) ?

Kikis : Je ne suis plus très fan. Cela fait maintenant deux ans que je n’ai plus regardé des dessins animés. Mais pour répondre à la question, je dirais Tokyo Ghoul, car il fait ressortir toutes les émotions et j’aime beaucoup le scénario. À une certaine époque, j’ai même pensé faire un tatouage Tokyo Ghoul avec Touka.

Qui est le joueur le plus mignon des mondiaux ?

Kikis : Hahaha… Je ne suis pas vraiment dans le coup, mais si je suis obligé de donner un nom, ce sera Deft alors. Cela n’engage que moi !

Qu’est-ce que vous avez envie de manger après une nuit de beuverie?

Kikis : Chez nous, nous avons un endroit préféré pour manger et boire un coup. Pour moi et mes 3 autres frères, c’est presque une tradition pour nous de s’y rendre pour manger des kebabs.

Qu’allez-vous faire le jour où vous devez arrêter l’eSport ?

Kikis : Après ma retraite, soit je reste dans la ligue – et je pense avoir suffisamment de charisme pour devenir entraîneur. Mais si je ne suis plus dans la ligue, je pense que je vais monter ma propre entreprise, comme ouvrir un restaurant ou devenir un homme d’affaires.

 

Like this Article? Share it!

About The Author

Leave A Response