mardi, novembre 19, 2019
Paris Esport – Meilleurs Sites de Paris eSportifs en Ligne

Affaire Blitzchung – Blizzard Entertainment se fait sévèrement critiquer par les politiciens

Blizzard Entertainment continue de faire l’objet de critiques après avoir suspendu le joueur professionnel de Hearthstone, Chung « Blitzchung » Ng Wai, et retiré ses gains de saison pour des commentaires faits en faveur de la libération de Hong Kong de la Chine.

Des politiciens, d’autres développeurs de jeux et un commentateur populaire de Hearthstone ont réprimandé la décision de Blizzard.

Un porte-parole de Blizzard a déclaré que l’entreprise « évaluait la situation ».

Blizzard humilié par des sénateurs américains et le développeur Immutable

La décision de Blizzard Entertainment de suspendre un joueur professionnel de Hearthstone pour avoir commenté les manifestations de Hong Kong a eu des répercussions sur toute l’industrie de l’eSport la semaine dernière.

Pour rappel, le 8 octobre dernier, l’éditeur a annoncé qu’il avait suspendu Chung « Blitzchung » Ng Wai après ses commentaires faits au cours d’une émission. Il ne recevra également aucun prix en argent pour la saison en cours et, en outre, les deux commentateurs vus à l’émission ont également été licenciés.

Les sénateurs des États-Unis Ron Wyden de l’Oregon et Marco Rubio de Flordia ont tous deux tweeté à propos de cette décision. Wyden écrit : « Blizzard montre qu’il est prêt à s’humilier pour plaire au Parti communiste chinois. Aucune entreprise américaine ne devrait censurer ses appels à la liberté. » Le Daily Beast a également annoncé qu’un groupe d’employés d’Activision Blizzard s’était retiré mardi pour protester contre la décision de Blizzard.

Les créateurs du jeu de cartes en ligne Gods Unchained, ont annoncé sur un tweet qu’ils rembourseraient les gains de Hearthstone à Chung « Blitzchung » Ng et l’invitaient à participer à son championnat mondial de 500 000 USD. Dans un tweet, la société a déclaré que Blizzard « se souciait plus de l’argent que de la liberté » et qu’aucun « joueur ne devrait être puni pour ses convictions ». La société a depuis vécu des cyberattaques, selon un rapport publié par Yahoo.

Epic Games de Fortnite s’exprime en faveur de la liberté d’expression

Dans le même temps, Epic Games, développeur Fortnite, a déclaré dans une déclaration à The Verge : «Epic soutient le droit de chacun d’exprimer ses points de vue sur la politique et les droits de l’homme. Nous n’interdirions ni ne punirions aucun joueur ou créateur de contenu de Fortnite pour avoir parlé de ces sujets. » Epic Games a voulu mettre les choses au clair, car à cause de la participation de 40% de Tencent dans la société, cette société chinoise influence sur les décisions de l’entreprise.

Un porte-parole de Blizzard a déclaré que la société « évaluait la situation » à la suite des retombées de sa décision.

Like this Article? Share it!

About The Author

Leave A Response